Le Gaur Minar

Ruines musulmanes à Gaur (lithographie du XIXe siècle).

Ruines musulmanes à Gaur (lithographie du XIXe siècle).

Les ruines de la cité de Gaur (en bengali গৌড়) se trouvent à la frontière indo-bangladaise, dans le district de Malda au Bengale. Autrefois connue sous le nom de Lakshmanavati ou Laknauti, la ville est une ancienne capitale du Bengale, siège de la dynastie bouddhiste des Pala au VIIIe siècle et celui de la dynastie hindoue des Sena au XIIe siècle. Les rois hindous ont été supplantés par le sultanat de Delhi au début du XIIIe siècle et Gaur devint la capitale des sultans du Bengale. Elle fut, avec la ville voisine de Pandua, un centre provincial de culture islamique jusqu’à son abandon à la fin du XVIe siècle.

Cette tour de 25,60 m, avec un escalier en colimaçon de 73 marches, a probablement été construite par Saifuddin Firoz, un Abyssinien qui devint  sultan en tuant Barbak Shah.

Photo prise dans les années 1860 par John Henry Ravenshaw. C’est l’un des 45 clichés parus dans l’album Gaur: Its Ruins and Inscriptions.

Le Firouz minar en 1860.

Le Firouz minar en 1860.

Le Firoz Minar, lithographie de 1817 de Henry Creighton (1786-1807).

Le Firuz Minar, une tour de la victoire construite sur 5 niveaux et haute de 25 mètres, a été érigé à la fin du XVe siècle. Elle était à l’origine surmontée d’un pavillon à dôme. Elle s’élève sur un remblai possédant sur le côté ouest des marches qui conduisent à l’entrée. On trouve à l’intérieur de la tour un escalier en colimaçon menant jusqu’au sommet et qui a autrefois été décorée de carreaux émaillés ; ceux-ci ont, pour la plupart, disparu.

(Source : The British Library)

Bibliographie

Sen Parjanya, Gaur as ‘Monument’: The Making of an Archive and Tropes of Memorializing, Journal of Art Historiography Number 8 December 2013

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.