Kazakhstan

Drapeau du Kazakhstan

  • Carte du KazakhstanNom officiel : République du Kazakhstan – (kazakh Қазақстан Республикасы/Qazaqstan Respublïkası — russe Республика Казахстан)
  • Emblème national : aucun
  • Devise nationale : aucune
  • Hymne national : Менің Қазақстаным (Meniñ Kazakstanım) (Mon Kazakhstan)
  • Capitale : Astana (Астана)
  • Heure locale : UTC +5 (ouest) et +6 (centre et est)
  • Unité monétaire : tengue/tengué ₸ (KZT) divisé en 100 tiyn
  • Conversion :
  • Météo :
  • Téléphone : +7
  • Domaine internet : .kz
  • Électricité : 220 V — 50 Hz

Situation du KazakhstanGéographie

  • Le Kazakhstan est souvent qualifié de « pays d’Asie centrale » en raison des liens historiques, linguistiques, culturels et politiques qui le lient aux quatre autres ex-républiques soviétiques d’Asie. Cependant, au Kazakhstan, l’ensemble géopolitique formé par le Kazakhstan, le Kirghizstan, l’Ouzbékistan, le Tadjikistan et le Turkménistan est fréquemment appelé « Asie centrale et Kazakhstan ». Cette position rejoint la définition soviétique d’« Asie médiane et Kazakhstan » (russe : Средняя Азия и Казахстан), l’Asie médiane pouvant inclure également le sud et le centre du Kazakhstan. En 1992, le président Noursoultan Nazarbaev, lors du sommet des États d’Asie centrale, proposa de renoncer à cette expression pour « Asie centrale ». Le terme est depuis largement employé, même s’il peut inclure également la Mongolie et l’ouest de la Chine.
    L’extrême-ouest du pays n’est généralement pas considérée comme faisant géographiquement partie de l’Asie centrale mais de l’Europe (selon une convention généralement admise, le continent européen s’arrête aux monts Oural puis au fleuve du même nom) : le Kazakhstan est ainsi situé sur deux continents (bien que la partie européenne soit désertique et très peu peuplée). (Source Wikipédia)
  • Situation : Asie centrale, au nord-ouest de la Chine ; une petite portion à l’ouest de la rivière Oural à la quasi extrémité est est de l’Europe
  • Coordonnées géographiques : 48° 00′ N 68° 00′ E
  • Superficie : 2 724 900 km2 (  fois la France, 62e rang mondial)
  • Frontières terrestres : 12 185 km
  • Frontières maritimes : 0 km
  • Pays frontaliers : Chine 1 533 km, Kirghizistan 1 224 km, Ouzbékistan 1 203 km, Russie  6 846 km, Turkménistan 379 km
  • Climat : continental, hivers froids et été chauds, aride et semi-aride
  • Élévations extrêmes : Vpadina Kaundy -132 m – Khan Tangiri Shyngy 6 995 m
  • Relief : vastes steppes plates de la Volga, à l’ouest, à l’Altaï, à l’Est – et des plaines de la Sibérie de l’ouest, au nord, aux oasis et déserts de l’Asie centrale, au sud
  • Terres irriguées : 20 660 km2 (2010)
  • Principales villes : Almaty, Chimkent, Karaganda, Tarz, Astana, Pavlodar, Öskemen, Semeï
  • Principaux fleuves : Ertis, Oural

Histoire

  • Le Kazakhstan, région de vastes steppes, fut depuis les temps les plus anciens, parcouru par des populations nomades. Au début de l’époque moderne, il est peuplé de nomades turcophones, les Kazakhs, chasseurs et éleveurs, dont les traditions sociales sont basées sur une structure clanique qui perdure jusqu’à nos jours. Ces territoires, âprement disputés entre la Russie et la Chine, finissent par des jeux d’alliances et des pressions militaires, par passer sous tutelle, puis sous domination directe, de l’Empire russe.
    Le Kazakhstan proclame son indépendance en décembre 1991. Les années suivantes voient une émigration importante, notamment de nombreux non-kazakhs qui se sentent écartés des responsabilités ; mais progressivement la situation économique se stabilise ces dernières années, avec une croissance sensible, et un solde migratoire tendant à redevenir positif. (Source Wikipédia)

Population et société

  • Gentilé : Kazakh, Khazakhstanais (terme non reconnu en français) désignant tous les citoyens du Kazakhatan, quelle que soit leur origine
  • Groupe ethniques : Kazakhs 63,1 %, Russes 23,7 %, Ouzbeks 2,8 %, Ukrainiens 2,1 %, Ouïghours 1,4 %, Tatars 1,3 %, Allemands 1,1 %,  autres 4,5 % (2009)
  • Langues : khazakh (langue d’état) 64,4 %, russe (officielle, lanque de communication) 95 % (2001)
  • Quelques mots !
  • Religions : musulmans 70,2 %, chrétiens 26,2 % (orthodoxes russes 23,9 %, autres chrétiens 2,3 %), bouddhistes 0,1 %, autres 0,2 %, athées 2,8 %, non spécifié 0,5 % (2001)
  • Population : 17,45 millions (est. 2013)
  • Pyramide des âges (est. 2013) : 0-14 ans 24,7 % (♂ +) – 15-24 ans 16,9 % (♂ +), 25-54 ans 42,6 % (♀ +), 55-64 ans 8,9 % (♀ +), 65 ans et plus 6,8 % (♀ +)
  • Accroissement de la population (est. 2013) : 1,2 % (97e rang mondial)

Divisions du KazakhstanPolitique

  • Nom du Pays :
    • Forme longue conventionnelle : République du Kazakhstan
    • Forme courte conventionnelle : Kazakhstan
    • Forme longue locale : Qazaqstan Respublïkası
    • Forme courte locale : Qazaqstan
  • Type de gouvernement : république à régime présidentiel autoritaire
  • Chef de l’État : Noursoultan Nazarbaïev (président)
  • Chef du gouvernement : Serik Akhmetov (Premier ministre)
  • Capitale : Astan — coordonnées géographiques 51° 10′ N 71° 30′ E
  • Divisions administratives : 14 régions ou provinces (singulier oblys, pluriel oblistar) et 3 villes à statuts spécial
    • Régions : Karaganda (1), Kazakhstan oriental (2), Almaty (3), Djamboul (4), Kazakhstan méridional (5), Kyzylorda (6), Aktioubé (7), Kostanaï (8), Kazakhstan septentrional (9), Akmola (10), Pavlodar (11), Kazakhastan occidental (12), Atyraou (13), Manguistaou (14)
    • Villes à statut spécial : Almaty, Astana, Baïkonour (Bayqongyr)
  • Indépendance : 16 décembre 1991
  • Fête nationale : 16 décembre
  • Constitution : première constitution post-indépendance adoptée le 28 janvier 1993 ; nouvelle constitution adopté par référendum national le 30 août 1995, amendée en mai 2007 et février 2011

Informations utiles

  • Formalités : les ressortissants de l’Union européenne doivent être en possession d’un passeport en cours de validité. Les conditions d’obtention du visa changent régulièrement. Pour un séjour supérieur à 30 jours, le visa est délivré sur présentation d’une invitation ou d’un contrat de travail. Pour tout séjour de plus de trois jours, l’enregistrement à l’OVIR (police de l’immigration) est obligatoire à l’arrivée au Kazakhstan.
  • Ambassade du Kazakhstan : 59, rue Pierre-Charon – 75008 Paris – Téléphone : 01 45 61 52 00 – Télécopie : 01 45 61 52 01 – Courriel : info@amb-kazakhstan.fr, paris@mfa.kz
    • Nice (Consulat Honoraire) : 50, boulevard Victor Hugo 06048 Nice – Téléphone : 04 93 16 41 00 – Courriel : dpages@promvost.ru
  • Ambassade de France : 62 rue Kosmonavtov – 4e étage – micro district Tchoubary – 010000 Astana – Téléphone : [7] (7172) 795 100 – Télécopie : [7] (7172) 795 101 – Courriel : ambafrance@mail.ru
    • Almaty (Consulat Général) : Service consulaire : 173 rue Fourmanova – 050000 Almaty – Téléphone : [7] (7273) 96 98 00 – Télécopie : [7] (7273) 96 98 20 – Courriel : ambafrance@mail.ru – Circonscription consulaire : L’ensemble du territoire de la République du Kazakhstan et l’ensemble du territoire de la République kirghize
  • Office du tourisme : The Kazakhstan Tourist Association – KTA (Office du Tourisme du Kazakhstan)
  • Instituts : Culture France
  • Compagnie aérienne : Air Astana
  • Fêtes principales :
    • 1er janvier : jour de l’An
    • 14 janvier : jour de l’An orthodoxe
    • 8 mars : journée internationale de la femme
    • 21 et 22 mars : Noruz – Nouvel An zoroastrien (jeux traditionnels, concerts, pièces de théâtre…)
    • Avril : Pâques orthodoxe.
    • 1er mai : fête du Travail et jour de l’unité des peuples du Kazakhstan
    • 9 mai : fête de la Victoire (commémoration de la fin de la Seconde Guerre mondiale en Russie le 9 mai 1945)
    • 30 août : jour de la Constitution du Kazakhstan
    • 25 octobre : jour de la République
    • Décembre : fête du Mouton
    • 16 décembre : jour de l’Indépendance

Khazakhs célèbres

Bibliographie

  • Catherine Poujol, Le Kazakhstan, PUF, 2000
  • Isabelle Ohayon, La sédentarisation des Kazakhs dans l’URSS de Staline. Collectivisation et changement social (1928-1945), Maisonneuve et Larose, 2006

Liens