Kirghizistan

Drapeau du Kirghizistan

  • Carte du KirghizistanNom officiel : République kirghize (kirghiz Кыргыз Республикасы — russe Кыргызская республика)
  • Emblème national : aucun
  • Devise nationale : aucune
  • Hymne national : Кыргыз Республикасынын Мамлекеттик Гимни (Hymne national de la République kirghize)
  • Capitale : Bichkek (Бишкек)
  • Heure locale : UTC +6
  • Unité monétaire : som (KGS) divisé en 100 tiyn
  • Conversion :
  • Météo :
  • Téléphone : +996
  • Domaine internet : .kg
  • Électricité : 220 V — 50 Hz

Situation du KirghizistanGéographie

  • Le Kirghizistan est un pays d’Asie centrale, encadré par le Kazakhstan au nord, l’Ouzbékistan à l’ouest, le Tadjikistan au sud-ouest, et la Chine au sud-est et à l’est. D’une superficie de 198 500 km2, le pays est totalement enclavé et ne possède pas d’accès à la mer.
    Le pays est presque entièrement montagneux. Ces zones montagneuses divisent le pays en deux, le Nord-Est et le Sud-Ouest ; ces deux parties ne communiquent que par des cols situés à plus de 2 700 m d’altitude. Les principales villes du Kirghizistan se situent dans les zones les plus basses du pays.
    Au nord, la capitale Bichkek se trouve à 800 m d’altitude, très près de la frontière avec le Kazakhstan. C’est dans cette région nord du pays que sont concédées plusieurs bases militaires internationales, essentiellement aériennes, à la Russie (conservées après que le Kirghizistan est devenu indépendant) et aux États-Unis.
    Au nord-est, le lac Yssik Koul forme une petite mer intérieure de 6 332 km2 à 1 620 m d’altitude, le deuxième plus grand lac de montagne du monde (après le lac Titicaca). Profond de 702 m, le lac est légèrement salé et ne gèle pas en hiver. Son nom, Yssik Koul, signifie d’ailleurs en kirghiz « lac chaud », et il est en partie alimenté par des sources chaudes.
    Au sud-est, la chaîne des Tian Shan marque la frontière avec la Chine et culmine à 7 439 m avec le pic Pobedy (« victoire » en russe), qui est le point culminant du pays.
    À l’ouest et au sud-ouest du pays, la vallée du Fergana (commune au Kirghizstan, à l’Ouzbékistan et au Tadjikistan) est prise en tenaille par les chaînes du Fergana (au nord-est de la vallée) et du Pamir Alay (ou monts Alaï, au sud). La vallée est notamment le réceptacle de la puissante rivière Naryn, qui traverse la totalité du pays depuis les hauteurs des Tian Shan au nord-est du pays.
    Le sud (bordé par le Pamir Alay) de la vallée du Fergana constitue l’autre foyer de peuplement. On y trouve les villes d’Och et de Jalal-Abad, ainsi que le point le plus bas du Kirghizistan, la vallée du Kara-Darya (la seconde source ou un affluent du Syr-Darya), à 132 m d’altitude. (Source Wikipédia)
  • Situation : Asie centrale, à l’ouest de la Chine, sud du Kazakhstan
  • Coordonnées géographiques : 41° 00′ N 75° 00′ E
  • Superficie : 199 951 km2 (0,36 fois la France, 87e rang mondial)
  • Frontières terrestres : 3 051 km
  • Frontières maritimes : 0 km
  • Pays frontaliers : Chine 858 km, Kazakhstan 1 224 km, Tadjikistan 870 km, Ouzbékistan 1 099 km
  • Climat : continental sec à polaire dans les montagnes du Tien Shan ; subtropical dans le sud-ouest (vallée de Fergana) ; tempéré dans les contreforts du nord
  • Élévations extrêmes : Kara-Daryya (Karadar’ya) 132 m – Jengish Chokusu 7 439 m
  • Relief : les pics du Tien Shan et les vallées et cuvettes  associées qui encerclent le pays
  • Terres irriguées : 10 210 km2 (2005)
  • Principales villes : Bichkek, Och, Jalal-Abad, Karakol, Tokmok
  • Principaux fleuves : Syr-Darya, Amou-Darya

Histoire

  • La région correspondant au Kirghizistan fut peuplée aux xve siècle et xvie siècle par les Kirghizes, un peuple nomade turcique évoluant originellement, il y a 2 000 ans, dans le nord-est de la Mongolie et qui se serait d’abord déplacé vers le sud de la Sibérie entre le vie siècle et le VIIIe siècle, puis vers la région de Touva jusqu’au XIIIe siècle. L’islam devient la religion principale de la région vers le XIIIe siècle ; la plupart des Kirghizes sont des musulmans sunnites de l’école hanafite.
    Au début du XIXe siècle, le sud du territoire tombe sous le contrôle du khanat de Kokand. Il est formellement incorporé à l’Empire russe en 1876. La répression de plusieurs révoltes pousse un certain nombre d’habitants à émigrer vers l’Afghanistan ou la Chine.
    En 1918, un soviet est fondé dans la région et l’oblast autonome Kara-Kirghiz est créé en 1924 au sein de l’URSS. En 1926, il devient la République socialiste soviétique autonome de Kirghizie. En 1936, la République socialiste soviétique kirghize est intégrée comme membre à part entière de l’URSS.
    Lors des bouleversements politiques survenus à partir de la fin des années 1980 en Union soviétique, des élections libres sont organisées au Kirghizistan en 1991. Le pays change de nom et devient la République du Kirghizistan en décembre 1991, tandis que Frounzé, la capitale, est rebaptisé de son nom présoviétique, Bichkek, en février 1991. (Source Wikipédia)

Population et société

  • Gentilé : Kirghiz
  • Groupe ethniques : Kirghiz 64,9 %, Ouzbeks 13,8 %, Russes 12,5 %, Dounganes 1,1 %, Ukrainiens 1 %, Ouïghours 1 %, autres 5,7 % (1999)
  • Langues : kirghiz (officielle) 64,7 %, ouzbek 13,6 %, russe (officielle) 12,5 %, doungane 1 %, autres 8,2 % (1999)
  • Quelques mots !
  • Religions : musulmans 75 %, orthodoxes russes 20 %, autres 5 %
  • Population : 5,55 millions (est. 2013)
  • Pyramide des âges (est. 2013) : 0-14 ans 29,7 % (♂ +) – 15-24 ans 19,4 % (♂ +), 25-54 ans 39,2 % (♀ +), 55-64 ans 6,8 % (♀ +), 65 ans et plus 4,9 % (♀ +)
  • Accroissement de la population (est. 2013) : 0,97 % (119e rang mondial)

Divisions du KirghizistanPolitique

  • Nom du Pays :
    • Forme longue conventionnelle : République kirghiz
    • Forme courte conventionnelle : Kirghizistan
    • Forme longue locale : Kyrgyz Respublikasy
    • Forme courte locale : Kyrgyzstan
    • Ancien nom : République socialiste soviétique kirghiz
  • Type de gouvernement : république parlementaire
  • Chef de l’État : Almazbek Atambaïev (président)
  • Chef du gouvernement : Zhantörö Satıbaldiev (Premier ministre)
  • Capitale : Bichkek –  coordonnées géographiques 42° 52 N 74° 36′ E
  • Divisions administratives : 7 régions (oblastary, singulier oblasty) et 1 ville (shaary)
    • Régions : Batken (2), Tchouï (3), Jala-Abad (4), Naryn (5), Och (6), Talas (4), Ysyk-Köl (8)
    • Ville : Bichkek (1)
  • Indépendance : 31 août 1991 (de l’Union soviétique)
  • Fête nationale : 31 août, jour de l’indépendance
  • Constitution : 27 juin 2010

Informations utiles

  • Formalités : Passeport en cours de validité. Visa obligatoire qui est obtenu auprès de l’ambassade du Kazakhstan en France, qui représente le Kirghizistan.
  • Ambassade du Kazakhstan : 59, rue Pierre-Charon – 75008 Paris – Téléphone : 01 45 61 52 00 – Télécopie : 01 45 61 52 01 – Courriel : info@amb-kazakhstan.fr, paris@mfa.kz
    • Nice (Consulat Honoraire) : 50, boulevard Victor Hugo 06048 Nice – Téléphone : 04 93 16 41 00 – Courriel : dpages@promvost.ru
  • Ambassade de France : 113 rue Bokonbaeva – 720040 Bichkek – Téléphone : [996] 312 300 711/712 – Télécopie : [996] 312 300 713 – Courriel : cad.bichkek-amba@diplomatie.gouv.fr
    • Almaty (Consulat Général) : Service consulaire : 173 rue Fourmanova – 050000 Almaty – Téléphone : [7] (7273) 96 98 00 – Télécopie : [7] (7273) 96 98 20 – Courriel : ambafrance@mail.ru – Circonscription consulaire : L’ensemble du territoire de la République du Kazakhstan et l’ensemble du territoire de la République kirghize
  • Office du tourisme : office de tourisme de Kirghizistan 2, rue d’Enghien 75010 Paris – Téléphone : 01 49 29 02 09 – Télécopie : 01 49 29 02 40 – Courriel : kirghizstan@wanadoo.fr
  • Instituts :
  • Compagnie aérienne : Kyrgyzstan Air Company et Avia Traffic Company (interdites en Europe)
  • Fêtes principales :
    • 12 ou 21 mars : Norouz, nouvel an des pays d’Asie centrale, fêté à l’arrivée du printemps
    • 5 mai : Jour de la constitution
    • 9 mai : Commémoration de la fin de la Seconde Guerre Mondiale
    • 29 mai : Jour des forces armées
    • 31 août : Jour de l’indépendance

Kirghiz célèbres

Bibliographie

  • Ekaterina Lousanova et Zemfira Salpagarova, Kirghizistan. Une république en Asie centrale, Olizane, Genève, 2001

Liens