Ouzbékistan

Drapeau de l'Ouzbékistan

  • Carte de l'OuzbékistanNom officiel : République d’Ouzbékistan (ouzbek Oʻzbekiston Respublikasi – russe Республика Узбекистан)
  • Emblème national :
  • Devise nationale : Oʻzbekiston kelajagi buyuk davlat (L’Ouzbékistan est un futur grand État)
  • Hymne national : O‘zbekiston Respublikasining Davlat Madhiyasi (Hymne national de l’Ouzbékistan)
  • Capitale : Tachkent (Toshkent, Ташкент)
  • Heure locale : UTC +5
  • Unité monétaire : sum ouzbek / s’om (UZS) divisé en 100 tiin / tiyin
  • Conversion :
  • Météo :
  • Téléphone : +998
  • Domaine internet : .uz
  • Électricité : 220 V — 50 Hz

Situation de l'OuzbékistanGéographie

  • Partagé entre la plaine désertique, les bassins et les oasis et dominée à l’est par les montagnes, l’Ouzbékistan s’étend sur 1 425 kilomètres d’ouest en est et 930 kilomètres du nord au sud. L’Ouzbékistan n’est pas seulement l’un des plus grands États d’Asie centrale, c’est aussi le seul ayant une frontière commune avec les quatre autres.
    Avec le Liechtenstein, l’Ouzbékistan est le seul État au monde à être doublement enclavé, c’est-à-dire qu’il faut traverser les frontières d’au moins deux autres États pour avoir un accès à l’océan. (Source Wikipédia)
  • Situation : Asie centrale, au nord du Turkménistan et au sud du Kazakhstan
  • Coordonnées géographiques : 41° 00′ N 64° 00′ E
  • Superficie : 447 400 km2 (0,8 fois la France, 57e rang mondial)
  • Frontières terrestres : 6 221 km
  • Frontières maritimes : 0 km
  • Pays frontaliers : Afghanistan 137 km, Kazakhstan 2 203 km, Kirghizistan 1 099 km, Tadjikistan 1 161 km, Turkménistan 1 621 km
  • Climat : été chaud et long, hiver doux
  • Élévations extrêmes : Sariqamish Kuli -12 m – Adelunga Toghi 4 301 m
  • Relief : déserts de moyenne altitude avec dunes ; larges vallées fluviales de l’Amou Darya, de Sy Darya intensément irriguées ; vallée de Fergana entouée par les montagnes et prairies semi-arides à l’est
  • Terres irriguées : 41 980 km2 (2005)
  • Principales villes : Tachkent, Andijan
  • Principaux fleuves : Amou Darya, Syr Darya

Histoire

  • L’histoire de l’Ouzbékistan a connu d’importantes migrations, qui ont causé des modifications du peuplement du pays, suivant les montées et les chutes de dynasties et d’empires aussi puissants que variés. L’Ouzbékistan est situé au cœur de l’Asie centrale, entre les steppes, les déserts et les montagnes, au croisement de grandes routes de communication et de commerce. Les Ouzbeks, de langue turque, ne sont que parmi les derniers de ces migrants… Aujourd’hui, ce pays, indépendant depuis 1991, et le plus peuplé de la région, tente à se faire le chemin autour des grandes puissances et d’affirmer son identité propre qu’il est en train de forger.
    es premières civilisations apparues en Ouzbékistan furent en Sogdiane, Bactriane et Khwarezm (Chorasmia). Au VIe siècle av. J.-C., ces États devinrent des parties de l’empire perse des Achéménides.
    Le pays fut pris par Alexandre le Grand en 327 av. J.-C., alors qu’il menait campagne contre Darius III. Cette conquête mit fin à la dynastie des Achéménides.
    Entre le IIIe siècle av. J.-C. et le IIe siècle après J.-C., la Sogdiane et la Bactriane tombent entre les mains du royaume gréco-bactrien, des peuples nomades des Yuezhi, des Scythes, des Parthes ou encore des Koutchéens bouddhistes. Sous ces derniers, la ville sogdiane de Samarcande devient une plaque tournante de la Grande route de la soie entre la Chine et l’Europe.
    Par la suite, entre le IIe et le VIe siècle, l’actuel Ouzbékistan se retrouve possession des Sassanides perses, puis des Huns blancs venus des confins de la Chine.
    L’Ouzbékistan est occupé par des Turcs (Köktürks) entre les VIe et VIIIe siècles.
    Les Arabes, menés par les troupes du général Qutayba ibn Muslim conquirent l’actuel Ouzbékistan vers 712 dont le contrôle fut consolidé à la suite de la Bataille de Talas. Ils instaurent l’islam auprès des peuples centrasiatiques pratiquant alors le zoroastrisme.
    Les Samanides furent la première dynastie perse à reprendre le pouvoir en Ouzbékistan entre 819 et 1005 après la conquête arabe.
    a dynastie turque des Qarakhanides, ancêtres des Ouzbeks modernes, a régné sur l’actuel Ouzbékistan de la fin du ixe siècle jusqu’en 1212.
    Le grand conquérant mongol Gengis Khan prit Samarkand en 1220 en renversant les Khwârazm-Shahs dont le règne fut de très courte durée. Il légua ensuite le pays de Ma wara’un-Nahr à son deuxième fils, Tchagataï.Tamerlan
    Tamerlan (1336-1405), aussi appelé Amir Timour, lié à Gengis Khan par son épouse Saray Mulk Khanum alias Bibi Khanoum, né près de Samarkand, a bâti un vaste empire incluant plusieurs pays de l’Asie centrale dont l’Ouzbékistan. Son empire tomba en 1507 aux mains des Ouzbeks de la dynastie des Chaybanides. Tamerlan a laissé après lui de grandes réalisations culturelles, artistiques et scientifiques, principalement à Samarcande et à Hérat. Le xve siècle fut appelé Renaissance timouride, en particulier sous les règnes de Shah Rukh, d’Oulough Beg et de Husayn Bayqara.
    Les Chaybanides, dynastie musulmane mongole, se réunirent dans l’actuel Ouzbékistan en 1429 sous un nom d’ulus (khanat) Ouzbek. C’était la première fois que le nom « ouzbek » apparaît dans l’histoire, il tient du nom d’Özbeg, prince mongol du XIIIe siècle qui implanta l’islam au sein de la Horde d’Or. (Source Wikipédia)

Population et société

  • Gentilé : Ouzbek
  • Groupe ethniques : Ouzbeks 80 %, Tadjiks 5 %, Kazakhs 3 %, Karakalpak 2,5 %, Tatars 1,5 %, autres 2,5 % (est. 1996)
  • Langues : ouzbek (officielle) 74,3 %, russe 14,2 %, tadjik 4,4 %, autre 7,1 %
  • Religions : musulmans, principalement sunnites (officielle) 88 %, orthodoxes 9 %, autres 3 %
  • Population : 28,7 millions (est. juillet 2013)
  • Pyramide des âges (est. 2013) : 0-14 ans 25,3 % (♂ +) – 15-24 ans 21,1 % (♂ +), 25-54 ans 42,5 % (♀ +), 55-64 ans 6,4 % (♀ +), 65 ans et plus 4,7 % (♀ +)
  • Accroissement de la population (est. 2013) : 0,94 % (121e rang mondial)

Divisions de l'OuzbékistanPolitique

  • Nom du Pays :
    • Forme longue conventionnelle : République d’Ouzbékistan
    • Forme courte conventionnelle : Ouzbékistan
    • Forme longue locale : Oʻzbekiston Respublikasi
    • Forme courte locale : Oʻzbekiston
    • Ancien nom : République socialiste soviétique d’Ouzbékistan
  • Type de gouvernement : république à régime autoritaire présidentiel
  • Chef de l’État : Islom Karimov (président)
  • Chef du gouvernement : Shavkat Mirziyoyev (Premier ministre)
  • Capitale : Tachkent –  coordonnées géographiques 41° 16′ N 69° 13′ E
  • Divisions administratives : 12 régions (viloyat), 1 ville (shahri) et 1 république autonome (respublikasi)
    • Régions : Ville de Tachkent (1), Andijan (2), Boukhara (3), Ferghana (4), Djizak (5), Namangan (6), Navoï (7), Kachkadaria (8), Samarcande (9) syr-Daria (10), Sourkhan-Daria (11), Tachkent (12), Khorezm (13)
    • République : République du Karakalpakistan (14)
  • Indépendance : 1er septembre 1991 (de l’Union soviétique)
  • Fête nationale : 1er septembre, jour de l’indépendance
  • Constitution : adoptée le 8 septembre 1992, amendée en 2002 et 2011

Informations utiles

  • Formalités : Passeport en cours de validité. Visa obligatoire qui est obtenu auprès de l’ambassade.
  • Ambassade d’Ouzbékistan : 22, rue d’Aguesseau 75008 Paris – Téléphone : 01 53 30 03 53 – Télécopie : 01 53 30 03 54 – Courriel : contact@ouzbekistan.fr
  • Ambassade de France : Istiqbol 25 – Tachkent — Téléphone : [998] (71) 233 53 82 / (71) 233 53 84 — Télécopie : [998] (71) 233 62 10 / (71) 233 51 97 — Courriel : consulat.tachkent-amba@diplomatie.gouv.fr — Circonscription consulaire : L’ensemble du territoire de la République d’Ouzbékistan
  • Office du tourisme : Office de Tourisme d’Ouzbékistan (Uzbekistan tourism) – 47, Khorezm street 100047 Tachkent
  • Institut : Institut français d’Ouzbékistan
  • Compagnie aérienne : Uzbekistan Airways
  • Fêtes principales :
    • 8 mars : journée de la femme
    • 21 mars : Navruz, Nouvel An zoroastrien
    • 9 mai : Fête de la victoire en Ouzkékistan et au Kirghizistan
    • 1er septembre : fête de l’Indépendance (1991)
    • Septembre : « Automne d’or » à Tachkent — « Pakhta-Bairam » : fête des Moisson

Ouzbeks célèbres

Bibliographie

  • Anthologie de la poésie d’Ouzbékistan, 2 vol., Édition de Jean-Pierre Balpe et Hamid Ismaïlov, 2008 (sous la direction éditoriale de Jacqueline Farmer)

Liens