Les fonctionnaires qui ne sont pas natifs du Tibet doivent apprendre le tibétain

Les fonctionnaires qui ne sont pas natifs de la région autonome du Tibet doivent apprendre le tibétain. Un programme d’enseignement de cette langue a donc été lancé lundi 12 janvier 2015 dans l’ensemble des 7 villes de niveau de préfecture au Tibet, qui a adopté une politique bilingue depuis 1987. lire la suite

Entrée en service d’une deuxième ligne ferroviaire au Tibet

Une deuxième ligne ferroviaire est entrée officiellement en service, vendredi 15 août 2014, dans la région autonome du Tibet. Longue de 253 kilomètres, elle relie Lhassa, capitale du Tibet à Xigaze, la deuxième plus grande ville de la région, en deux heures au lieu de quatre initialement. Les travaux de construction de cette ligne de chemin de fer a débuté en 2010 pour un montant de 13,28 milliards de yuans (2,16 milliards de dollars).

La deuxième ligne ferroviaire vers le Tibet

Le ministre tchèque des Affaires étrangères en visite en Chine

Lubomir Zaoralek, ministre tchèque des Affaires étrangères, a effectué une visite de 3 jours en Chine, qui s’est terminée le mardi 29 avril 2014, une première depuis 15 ans. Il a indiqué que « la République tchèque respecte l’intégrité territoriale de la Chine. Dans le futur, nous ne comptons pas surprendre la partie chinoise sur ce point, qu’il soit question du Tibet ou de sujets similaires ». lire la suite

La Chine proteste contre la rencontre entre le Dalaï-Lama et le président Barack Obama

Le ministère des Affaires étrangères a vivement protesté samedi 22 février 2014 après la rencontre, à la Maison-Blanche, à Washington, aux États-Unis, entre le président Barack Obama et le Dalaï-Lama, chef spirituel des Tibétains, « reçu en tant que leader religieux et culturel respecté internationalement ». lire la suite

Plus de 4 milliards de dollars seront investis pour un programme de reboisement au Tibet

Lei Guilong, chef du département des Forêts de la région autonome du Tibet a annoncé jeudi 29 août 2013 un gigantesque projet de reboisement le long de 6 rivières au Tibet pour un montant 30 milliards de yuans (environ 4,8 milliards de dollars). Ce programme, qui devrait débuter en 2014 pour s’achever en 2030, sera en grande partie financé par le gouvernement central. Selon un bilan établi fin 2006, environ 9,3 millions d’hectares de terres cultivées ont été reconvertis en forêts dans le cadre d’une campagne nationale lancée en 1999 pour combattre l’érosion des sols. Le taux de couverture forestière de la Chine a atteint 20,36 % en 2010, contre 18,2 % en 2005 et devrait augmenter à 21,66 % d’ici 2015.