Adoption d’une loi pénalisant l’utilisation d’enfants-soldats

Le parlement a adopté une loi pénalisant l’utilisation d’enfants-soldats dans les rangs des forces de sécurité. La Mission des Nations Unies en Afghanistan (MANUA) a salué mercredi 5 novembre 2014 l’adoption de cette loi et a dit attendre qu’elle soit confirmée par la chambre haute du parlement et signée par le président Ashraf Ghani, afin qu’elle puisse entrer en vigueur.

La Directrice des droits de l’homme de la MANUA, Georgette Gagnon, a souligné que « le recrutement des enfants a été une préoccupation majeure en Afghanistan, et la pratique doit cesser immédiatement et complètement », ajoutant que « cette loi devrait permettre d’éviter que des enfants soient enrôlés dans les forces armées et elle constitue un renforcement de la protection des droits des enfants en Afghanistan. L’ONU exhorte l’ensemble des groupes armés à cesser de recruter des enfants, conformément au droit international ».

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.