Aliwaxima, le cireur iranien qui a trouvé un escarpin à son pied !

Aliwaxa, Mohammad Ali Hassan Khani de son vrai nom, a trouvé le moyen d’attirer l’attention sur lui et sur son activité : il roule en escarpin rouge. Impossible de le rater dans les rues de Téhéran où il attire l’attention de la population. Pas de problème non plus avec les policiers qui aiment se faire photographier avec l’artiste des chaussures.

En trois mois, Aliwaxima est devenu une star des rues de Téhéran. Ce cireur iranien propose ses services dans une chaussure rouge géante à talon aiguille motorisée.

Au volant de son tricycle pétaradant en forme d’escarpin rouge géant à talon aiguille, Mohammad Ali Hassan Khani, qui se fait appeler Aliwaxima, ne passe pas inaperçu dans les rues de Téhéran (Iran). Partout où ce cireur de chaussures de 42 ans surgit dans cette immense ville de 13 millions d’habitants, peu réputée pour sa fantaisie, des attroupements se forment.

À pied, en voiture, en moto, on s’arrête pour prendre des selfies dans ou devant sa drôle de chaussure roulante. « Je suis le seul cireur de chaussures en voiture du pays », affirme fièrement Ali, habillé avec élégance, chemise bleue et cravate sombre, et portant aux pieds des mocassins, reluisants, forcément.

[Lire la suite sur Ouest-France]

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.