Attaque contre un convoi militaire par l’armée ethnique du Kokang

Des combattants de l’armée ethnique du Kokang ont attaqué un convoi militaire, près de Longtan, État du Shan, dans le nord-est de la Birmanie, à la frontière de la province chinoise du Yunnan. Trois soldats ont été blessés et 10 combattants tués.

La région du Kokang bénéficie d’un statut de zone spéciale autonome depuis 1989, où y prolifèrent les trafiquants de drogue et de pierres précieuses, les réseaux de prostitution et les casinos. L’armée ratisse la région et des combats entre les parties sont quotidiens.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.