Condamnation à 2 ans de prison pour le chef des Chemises rouges

Le chef des Chemises rouges, mouvement d’opposition du Front uni pour la démocratie contre la dictature, partisan de l’ancienne première ministre, Yingluck Shinawatra, a été condamné mercredi 28 janvier 2015 à 2 ans de prison, sans réduction de peine possible, dans le cadre d’une ancienne affaire de diffamation contre un ancien premier ministre. Il a été libéré sous caution. Rappelons que l’Assemblée nationale législative, réunie vendredi 23 janvier 2015, pour statuer si l’ancienne Première ministre Yingluck Shinawatra (48 ans), renversée par un coup d’État, s’est rendue coupable de négligence dans un programme de subvention aux riziculteurs, a décidé de maintenir les accusations contre Yingluck Shinawatra, avec 198 pour, 18 contre et 8 abstentions. Elle a été exclue de la vie politique pour une période de 5 ans.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.