Des centaines de milliers d’armes livrées en Afghanistan ont disparu

Selon un audit de l’inspecteur général spécial pour la reconstruction de l’Afghanistan (SIGAR, Special Inspector General for Afghanistan Reconstruction), John F. Sopko, depuis 2004, le Pentagone a livré plus de 747 000 Kalachnikovs AK-47, des mitrailleuses, des lance-grenades et d’autres armes à l’Afghanistan pour une valeur d’environ 626 millions de dollars.

Or, les forces afghanes n’ont jamais enregistré ces armes et des dizaines de milliers d’entre elles ont disparu. Le rapport précise également que l’armée et la police ont reçu 112 000 armes de trop par rapport aux demandes afghanes initiales. John S. Sopko a souligné dans son rapport « qu’étant donné la capacité limitée du gouvernement afghan à tenir des comptes ou à se débarrasser correctement de ses armes usagées, il y a un vrai danger que ces armes tombent entre les mains d’insurgés ». L’audit de John S. Sopko appelle à remettre à jour et à réunir les relevés de compte recensant les armes livrées en Afghanistan et estime que le Pentagone devrait aider les autorités afghanes à mener un inventaire complet de toutes les armes livrées à l’Afghanistan. Il préconise la mise en place d’un système de récupération des armes usagées ou inutilisées et limiter les livraisons d’armes en raison de la diminution du nombre de soldats enrôlés dans les forces de sécurité afghanes, qui devraient passer de 352 000 à 228 500 d’ici 2017.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.