Hassan Rohani nomme un nouveau représentant auprès de l’AIEA

Le président Hassan Rohani a nommé mardi 27 août 2013 un nouveau représentant auprès de l’Agence internationale de l’énergie atomique (AIEA), en la personne du Chef du département du désarmement nucléaire et de la sécurité internationale au ministère des Affaires étrangères, Reza Najafi, qui a représenté l’Iran à la Commission du désarmement de l’ONU. Il remplacera Ali Asghar Soltanieh, qui avait annoncé le jeudi 22 août 2013 sa démission, sans en donner les raisons. L’Iran est accusé par la communauté internationale, principalement les États-Unis et Israël de vouloir se doter de l’arme nucléaire, sous le couvert d’un programme nucléaire civil. Des négociations se sont ouvertes en 2003 avec 6 médiateurs internationaux Allemagne, Chine, États-Unis, France, Grande-Bretagne, Russie) visant à contraindre l’Iran à suspendre ses travaux d’enrichissement d’uranium, en adoptant notamment de nombreuses sanctions à l’encontre de l’Iran. Selon un rapport de l’AIEA datant de mai 2013, l’Iran disposerait de 17 600 centrifugeuses installées, dont 16 590 de première génération et 1 000 de seconde génération.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.