Inauguration d’une voie ferrée traversant l’Iran, le Turkménistan et le Kazakhstan

Lors d’une cérémonie officielle qui s’est déroulée mercredi 3 décembre 2014, le président iranien, Hassan Rohani, turkmène, Gourbangouly Berdymoukhamedov, et kazakh, Noursoultan Nazarbaïev, ont inauguré à Akiaïla, une ligne de chemin de fer « qui permet de relier le Golfe persique, la mer d’Oman, les pays asiatiques, la Chine, la Russie, la Turquie et l’Europe », selon Hassan Rohani.

C’est « un événement historique » pour Gourbangouly Berdymoukhamedov, qui va permettre de « désenclaver le Kazakhstan et le Turkménistan, deux pays d’Asie centrale qui n’ont aucun accès aux voies maritimes commerciales », selon le président kazakh, Noursoultan Nazarbaïev, en permettant la circulation d’au moins 70 millions de tonnes de marchandises par an, dont du pétrole. 700 kilomètres de lignes ont été construits au Turkménistan, kilomètres au Kazakhstan et 85 kilomètres en Iran. 2 milliards de dollars issus des fonds publics turkmènes, et de prêts contractés à la Banque de développement asiatique ainsi que de la Banque de développement islamique ont permis de financer ce projet, finalisé en octobre 2007 par les trois pays.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.