Jets de chaussures sur la voiture du président Hassan Rohani à Téhéran

Des manifestants, qui exprimaient leur colère après l’entretien téléphonique entre le président Hassan Rohani et le président Barack Obama, ont scandé, samedi 28 septembre 2013, des slogans hostiles au président iranien et jeté des chaussures sur sa voiture alors qu’il arrivait à Téhéran la capitale. 2 personnes ont été arrêtées et une enquête a été ouverte.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.