La Cour suprême reporte une nouvelle fois le second tour de l’élection présidentielle

La Cour suprême a décidé dimanche 10 novembre 2013 de reporter une nouvelle fois le second tour de l’élection présidentielle, qui devait avoir lieu au lendemain du premier tour, fixé au samedi 9 novembre 2013. L’ancien président Mohamed Nasheed est arrivé en tête du premier tour qui s’est déroulé samedi 9 novembre 2013 avec 46,93 % des voix, selon un décompte provisoire. Le second tour a été fixé au 16 novembre 2013. Or, le mandat du président sortant expire lundi 11 novembre 2013, conformément à la Constitution, qui ne prévoit pas d’intérim. Le président sortant, Mohammed Waheed Hassan, a annoncé qu’il démissionnerait de ses fonctions dès cette date constitutionnelle.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.