La Cour suprême suspend l’autorisation accordée à Pervez Musharraf de se rendre à l’étranger

Le verdict de la Haute cour du Pakistan autorisant l’ancien président Pervez Musharraf, sous le coup d’un procès pour haute trahison, à se rendre à l’étranger, a été suspendu, lundi 23 juin 2014, par la Cour suprême du Pakistan. Pervez Musharraf voulait se rendre aux Émirats arabes unis pour se faire soigner et s’occuper de sa mère malade.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.