La police intervient contre les manifestants qui protestent contre les résultats des élections

La police est intervenue dimanche 15 septembre 2013 à Phnom Penh à coups de gaz lacrymogènes et de canons à eau pour disperser une manifestation pour dénoncer les résultats des élections législatives du 28 juillet 2013 qui ont donné la victoire au Parti du peuple cambodgien (CPP, au pouvoir) du premier ministre, Hun Sen, en poste depuis 28 ans.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.