La première ministre impose la loi spéciale de sécurité à Bangkok

La première ministre, Yingluck Shinawatra, a imposé lundi 25 novembre 2013 la loi spéciale de sécurité dans toute la capitale Bangkok, à la suite d’imposantes manifestations demandant la démission de son gouvernement et l’occupation, par les manifestants, des ministères des Affaires étrangères et des Finances. Cette loi permet aux autorités de bloquer des routes, d’agir en réponse à des menaces à la sécurité, d’imposer des couvre-feux et d’interdire l’utilisation des appareils électroniques dans les secteurs désignés. 150 à 200 000 personnes, selon les sources, ont participé dimanche 24 novembre 2013 à d’imposantes manifestations, à l’appel de l’opposition, pour refuser le retour de l’ancien premier ministre, Thaksin Shinawatra, frère de l’actuelle première ministre.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.