La première ministre Yingluck Shinawatra réaffirme qu’elle ne démissionnera pas

La première ministre Yingluck Shinawatra a réaffirmé mardi 17 décembre 2013 qu’elle ne démissionnera pas, comme le demandent les manifestants et malgré la dissolution du parlement et la convocation d’élections anticipées pour le 2 février 2014. Yingluck Shinawatra a expliqué qu’en vertu de la Constitution, elle demeure Première ministre jusqu’à ce qu’un nouveau Premier ministre soit élu. Un budget de 3,8 milliards de bahts (118,6 millions de dollars) a été débloqué pour organiser les élections.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.