La première ministre Yingluck Shinawatra sera inculpée pour négligence

La commission anticorruption a annoncé mardi 18 février 2014 avoir convoqué la première ministre Yingluck Shinawatra pour le jeudi 27 février 2014 afin de lui signifier son inculpation pour négligence dans le cadre d’un programme controversé de subventions aux riziculteurs, estimant qu’elle a sciemment ignoré une « politique qui engendrait pertes financières et corruption ». Dans le cadre de ce programme, le gouvernement achète le riz à des prix allant jusqu’à 50 % en dessus des cours mondiaux, créant un stock d’invendus de plus de 15 millions de tonnes. Avec ce prix subventionné, la Thaïlande a perdu sa place en tant que premier exportateur mondial de riz au profit de l’Inde et du Viêt Nam.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.