Le gouvernement ordonne à MSF de cesser toute activité en Birmanie

Le gouvernement birman a ordonné vendredi 28 février 2014 à l’ONG Médecins sans frontières (MSF) de « cesser toute activité dans le pays ». MSF fournit des traitements contre le sida en Birmanie à plus de 30 000 personnes et 3000 autres atteintes de tuberculose. L’organisation prodigue également des soins de santé primaires dans plusieurs zones isolées de l’État de Rakhine, dans l’ouest de la Birmanie, peuplées majoritairement de membres de la minorité musulmane apatride des Rohingyas. Des violences entre Rohingyas et bouddhistes de la minorité rakhine avaient éclaté en 2012, faisant plus de 200 morts et 140 000 déplacés, en majorité des musulmans.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.