Le mandat de la MANUA prorogé d’un an, au 17 mars 2015

Le Conseil de sécurité de l’ONU a prorogé lundi 17 mars 2014 le mandat de la Mission d’assistance des Nations Unies en Afghanistan (MANUA) jusqu’au 17 mars 2015. Le Conseil de sécurité a décidé que la MANUA et le Représentant spécial du Secrétaire général, « guidés par l’idée de renforcer la souveraineté, la prise en main et la direction du pays par les Afghans », continueront à piloter et à coordonner les activités civiles internationales, en s’attachant notamment à « apporter un appui, à la demande des autorités afghanes, à l’organisation des élections à venir en Afghanistan » et à « soutenir la coopération régionale ».

Le Conseil de sécurité a appelé le Gouvernement afghan, aidé par la communauté internationale, et notamment la Force internationale d’assistance à la sécurité (ISAF Force internationale d’assistance à la sécurité) et la coalition de l’opération Liberté immuable, à continuer à faire face à la menace que font peser sur la sécurité et la stabilité du pays « les talibans, les membres d’Al-Qaïda, les autres groupes extrémistes violents, les groupes armés illégaux, les criminels et ceux qui se livrent à la production ou au trafic de stupéfiants ». Dans cette résolution de 18 pages présentée par l’Australie, le Conseil de sécurité de l’ONU a « condamné avec la plus grande fermeté tous les attentats visant des civils et les forces afghanes et internationales », ainsi que « l’utilisation par les Taliban et d’autres groupes extrémistes de civils comme boucliers humains ».

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.