Le parlement dissous, les manifestations continuent

La première ministre, Yingluck Shinawatra, a annoncé lundi 9 décembre 2013 la dissolution du Parlement « sur la base de consultations avec diverses parties », afin de « laisser le peuple décider » et convoqué des élections pour le 2 février 2014. Les manifestants n’ont pas suspendu leur mouvement de protestation et se sont dits prêts à « faire tomber le gouvernement ».

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.