Le Premier ministre Nawaz Sharif refuse de démissionner

Le Premier ministre Nawaz Sharif a refusé, dans un discours à la nation diffusé à la télévision, mardi 12 août 2014 de démissionner, soulignant que « son gouvernement mènerait à terme son mandat constitutionnel de cinq ans ». Nawaz Sharif répondait au chef de l’opposition, Imran Khan, qui exigeait sa démission, estimant que les élections législatives du 11 mai 2013, qui avaient vu la victoire du parti de Nawaz Sharif, Ligue musulmane du Pakistan-Nawaz (PML-N), avaient été « truquées ». Le Premier ministre pakistanais a annoncé la formation d’une commission de la Cour suprême afin d’enquêter sur ces accusations.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.