Le président Hassan Rohani affirme que l’Iran respectera le droit international

S’exprimant jeudi 25 septembre 2014 devant la 69e session de l’Assemblée générale de l’ONU qui se tient à New York aux États-Unis, du mardi 16 septembre au mardi 14 octobre 2014, le président Hassan Rohani a affirmé que l’Iran « s’engage à développer son programme nucléaire pacifique, y compris l’enrichissement d’uranium, et à bénéficier de tous les droits dans le domaine nucléaire sur le sol iranien dans le cadre du droit international ».

Il a également ajouté que l’Iran refusait d’être limité dans son programme d’enrichissement d’uranium comme l’exigent les États-Unis et leurs alliés occidentaux. Hassan Rohani a également déclaré que « les bévues stratégiques de l’Occident au Moyen-Orient, en Asie centrale et dans le Caucase ont transformé ces parties du monde en sanctuaires pour les terroristes ». Il a ajouté : « L’anti-occidentalisme d’aujourd’hui est le fruit du colonialisme et une réaction au racisme d’hier », indiquant : « Certaines agences de renseignement ont mis des épées dans les mains de fous qui, aujourd’hui, n’épargnent personne. Les acteurs qui ont joué un rôle dans la création de ces groupes terroristes devaient reconnaître leurs erreurs et présenter des excuses ». Le président iranien a conclu : « Je suis stupéfait que ces groupes meurtriers se définissent comme islamiques. Plus stupéfiant encore est le fait que les médias occidentaux, en écho, répètent cette fausse affirmation, ce qui provoque la haine contre tous les musulmans ».

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.