Le président russe écourte sa visite en Corée du Sud, « un manquement au code de bonne conduite »

Le président russe, Vladimir Poutine, a écourté mercredi 13 novembre 2013 sa visite officielle de 2 jours en Corée du Sud « en raison d’un emploi du temps chargé lors de son escale précédente au Viêt Nam », provoquant une légère crise diplomatique, certains arguant de « maladresse diplomatique », d’autres « de manquement au code de bonne conduite ». Auparavant, il a eu des entretiens avec la présidente sud-coréenne, Park Geun-hye, portant sur la coopération entre les 2 pays. Plusieurs accords ont été signés dont un concernant l’exemption de visas entre la Russie et la Corée du Sud pendant des visites de 2 mois, et l’ouverture de centres culturels.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.