Les fondateurs du mouvement Occupy Central se rendent à la police

Benny Tai, Chan Kin-man et Chu Yiu-ming, fondateurs du mouvement Occupy Central, qui avaient lancé l’idée d’occuper la rue pour appuyer leurs revendications, soit l’instauration d’un suffrage universel réel à Hong Kong, se sont rendus à la police, mercredi 3 décembre 2014, même si aucun mandat d’arrêt n’avait été lancé à leur encontre. Le gouvernement de Hong Kong et la Chine avaient déclaré leur mouvement illégal.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.