L’Iran refuse d’envoyer son stock d’uranium enrichi à l’étranger

Abbas Araghchi, le chef des négociateurs nucléaires iraniens, a déclaré dimanche 13 octobre 2013 dans une déclaration à la Télévision d’État que l’Iran refuse d’envoyer son stock d’uranium enrichi à l’étranger. Les négociations entre l’Iran et le Groupe des Six (États-Unis, France, Royaume-Uni, Russie, Chine et Allemagne), qui durent depuis 6 ans, doivent reprendre mardi 15 et mercredi 16 octobre 2013 à Genève en Suisse. Abbas Araghchi a réaffirmé qu’au cours de cette session, l’équipe des négociateurs iraniens « défendra les droits de l’Iran et ne reculera pas d’un iota sur ce que la nation iranienne est en droit d’avoir conformément aux règles internationales », et réitérant que « la République islamique d’Iran utilisera tous ses droits pour maîtriser la technologie nucléaire civile, notamment l’enrichissement d’uranium ».

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.