Mandat d’arrêt contre Suthep Thaugsuban, qui a lancé l’appel pour l’occupation des ministères

La Cour pénale de Thaïlande a lancé mardi 26 novembre 2013 un mandat d’arrêt à l’encontre de Suthep Thaugsuban (64 ans), député du Parti démocrate, principal parti de l’opposition, qui a démissionné de ses fonctions pour lancer les manifestations réclamant à la démission du gouvernement, mené Yingluck Shinawatra, soeur de l’ancien Premier ministre déchu Thaksin Shinawatra, nommée le 5 août 2011 après la victoire de son parti, Puea Thai (Pour les Thaï), qui avait remporté les élections législatives du dimanche 3 juillet 2011. Suthep Thaugsuban a appelé à occuper tous les ministères jusqu’à ce qu’il obtienne satisfaction. Les manifestants occupent depuis le lundi 25 novembre 2013 le ministère des Affaires étrangères et celui des Finances.

Il s’agit des plus importantes manifestations depuis avril 2010, où des centaines de milliers de partisans de l’ancien premier ministre en exil Thaksin Shinawatra, renversé par un coup d’État militaire, le 19 septembre 2006, appelés « les Chemises rouges », avaient pris le contrôle samedi 3 avril 2010 du principal quartier commerçant et touristique de la capitale Bangkok, qu’ils avaient occupé pendant plus d’un mois, et qui avaient fait 89 morts et 1 900 blessés.

L’état d’urgence imposé le 7 avril 2010 à la suite de l’intrusion de force de plusieurs milliers de manifestants dans le parlement, avait été levé mardi 21 décembre 2010 dans la capitale Bangkok et 3 autres provinces, Nonthaburi, Samut Prakarn et Pathum Thani.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.