Ouverture d’une enquête à l’encontre du chef de l’exécutif pour malversation

Le parquet de Hong Kong a annoncé vendredi 10 octobre 2014 l’ouverture d’une enquête après les révélations sur un versement de 6,4 millions de dollars au chef de l’exécutif de Hong Kong, Leung Chun-ying, par une société australienne, en rémunération d’une clause de non-concurrence. Le chef de l’exécutif a démenti toute malversation dans cette affaire.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.