Pas de réorganisation des élections législatives, affirme la Commission électorale

La Commission électorale du Cambodge a rejeté samedi 21 décembre 2013 la proposition du Parti du sauvetage national du Cambodge (CNRP) de réorganiser les élections législatives, affirmant que la loi n’autorise pas un tel processus. La commission électorale a ajouté que, selon la loi, l’organisation des nouvelles élections n’est possible que dans le cas où le parlement est dissous, avant l’expiration de son mandat. Les résultats des élections législatives du 28 juillet 2013, qui avaient donné la victoire au Parti du peuple cambodgien (PPC, au pouvoir) du Premier ministre Hun Sen, au pouvoir depuis 28 ans, avaient été contestés par l’opposition qui avait organisé des manifestations de protestation.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.