Suspension temporaire de l’audit du second tour de la présidentielle

L’audit sur les 8 millions de votes du second tour de l’élection présidentielle du 14 juin 2014, où s’opposaient l’ancien ministre des Affaires étrangères, Abdullah Abdullah, et l’économiste Ashraf Ghani, qui a débuté jeudi 17 juillet 2014, a été temporairement suspendu samedi 19 juillet 2014 en raison de « désaccords » entre les équipes des deux candidats.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.