Trafic d’art : l’Inde se réveille

L’Inde perd tous les ans des milliers d’œuvres d’art qui sont volées et revendues dans le monde entier. Le pays se mobilise contre ce commerce illégal qui alimente les collections privées. Désormais, le gouvernement indien essaye de récupérer coûte que coûte les trésors de son patrimoine millénaire. [Voir sur Arte]

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.