Un imam pakistanais acquitté pour son accusation de blasphème

L’imam de la mosquée de Mehrabad à Islamabad, Hafiz Mohammed Khalid Chishti, qui avait accusé en septembre 2012 une jeune adolescente chrétienne de 14 ans, Rimsha Masih, handicapée mentale illettrée, de blasphème pour avoir brûlé des pages du Coran, un crime passible de la prison à vie, a été acquitté samedi 17 août 2013 par un tribunal d’Islamabad. Le juge a estimé qu’aucune preuve n’a été apportée par l’accusation après le désistement de tous les témoins à charge. Selon des témoins, l’imam avait mobilisé ses fidèles pour tenter de faire expulser tous les chrétiens du quartier pauvre de Mehrabad à la périphérie d’Islamabad. L’imam, soupçonné par la police, d’avoir fabriqué des pièces à conviction, avait été écroué le 1er septembre 2012, accusé à son tour de blasphème pour avoir profané le Coran « en plaçant des pages du texte sacré sur des cendres », puis libéré.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.