Un Marine américain impliqué dans le meurtre d’une transgenre ne sera pas extradé

La secrétaire à la Justice, Leila de Lima, a annoncé mardi 16 décembre 2014 dans un communiqué que le gouvernement refusera « toute requête formulée par le gouvernement américain sur l’extradition aux États-Unis de Joseph Scott Pemberton, un Marine américain, pour qu’il puisse purger sa peine dans une prison américaine ». En vertu de l’Accord sur les forces de visite conclu le 10 février 1998 entre les Philippines et les États-Unis, les militaires américains doivent être transférés aux autorités américaines s’ils sont inculpés pour un crime commis sur le sol philippin. Joseph Scott Pemberton (19 ans) a été reconnu coupable du meurtre de Jeffrey « Jennifer » Laude, transgenre de 26 ans, dans la nuit du 21 octobre 2014, par le tribunal régional d’Olomgapo, avec « circonstances aggravantes ». Dans un document de 23 pages, le comité d’enquête a souligné que : « Indéniablement, l’accusé (Pemberton) s’est assuré de la mort de Jennifer. Il n’a cessé de la battre avec force et de l’étrangler afin de s’assurer qu’elle souffrirait jusqu’à sa mort. Il a délibérément plongé à maintes reprises sa tête dans les toilettes jusqu’à son dernier souffle ».

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.