Un site internet pour commémorer le massacre de Nankin (Nanjing)

Alors que l’Assemblée populaire nationale, organe législatif suprême de la Chine, a fixé au 13 décembre la Journée nationale de commémoration des victimes du massacre de Nankin, un survivant de ce massacre, Li Gaoshan (90 ans), a lancé dimanche 6 juillet 2014 un site internet, pour commémorer les victimes, qui selon des chiffres officiels, a fait plus de 300 000 morts.

Zhu Chengshan, président du Mémorial du massacre de Nankin, a indiqué que ce site internet, disponible en chinois, en japonais et en anglais, et financé par le Mémorial du massacre de Nankin et l’Agence de presse Xinhua (Chine Nouvelle), « a été établi pour populariser les activités de commémoration nationale, aider les gens à comprendre l’histoire et à rendre hommage aux victimes des agresseurs japonais au cours de la Seconde Guerre mondiale ». Rappelons que le massacre de Nanjing, appelé également viol de Nanjing, a été perpétré lors de la Seconde Guerre mondiale, de décembre 1937 à janvier 1938, lorsque l’armée japonaise a envahi près de la moitié du territoire chinois. Ces faits ont fait l’objet d’un procès par le Tribunal militaire international d’Extrême Orient, connu également sous le nom du « procès de Tokyo ».

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.