Un Viêt Nam pour les États-Unis menace l’Iran

Le général Mohammad Ali Jafari, commandant en chef du Corps des Gardiens de la Révolution islamique (Pasdaran) a déclaré jeudi 29 août 2013 qu’en cas d’intervention militaire américaine en Syrie, « la Syrie se transformera en un champ de bataille plus dangereux et plus meurtrier que le Viêt Nam. La Syrie deviendra le deuxième Viêt Nam des États-Unis ». Ajoutant : « Toute attaque militaire contre la Syrie revient à signer la destruction imminente d’Israël ». Le général Mohammad Ali Jafari a également mis en garde les pays du Golfe qui « soutiennent la guerre en Syrie », déclarant : « Ces régimes devront savoir que les flammes de la guerre ne resteront pas en Syrie et qu’elles embraseront toute la région ».

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.