Almaty : de l’insolite et des grands espaces

Alors que se déroule la foire internationale à Astana, Euronews consacre un reportage à Almaty — qui signifie « Ville des pommes » —, capitale du Kazakhstan de 1929 à 1997.

Ville ancienne dont le peuplement remonte à plus de 2 500 ans, elle est peuplée majoritairement de Kazakhs et de Russes.

Almaty, aussi connue sous le nom russe d’Alma Ata, est jumelée avec Rennes (France) depuis le 14 avril 1991. À l’occasion du jumelage, le chanteur breton Denez Prigent lui a consacré une très belle chanson lors de sa participation au festival Voice of Asia.

À la fois urbaine et verte, la plus grande ville du Kazakhstan a des rues qui chantent et des montagnes qui l’embrassent. Dans cette édition de Metropolitans, nous découvrons Almaty lors d’un itinéraire insolite créé par un guide qui l’est tout autant : un Américain qui s’y est installé après en être tombé amoureux.

Cathédrale de l'Ascension, l'université technique anglo-kazakh, vue panoramique de la ville, l'opéara Abay, monument du guerrier doré, l'entrée du parc du premier Président et la tour de télévision.

Cathédrale de l’Ascension, l’université technique anglo-kazakh, vue panoramique de la ville, l’opéara Abay, monument du guerrier doré, l’entrée du parc du premier Président et la tour de télévision.

La ville aux mille couleurs, c’est ainsi que l’on surnomme Almaty, la capitale culturelle et la plus vaste zone urbaine du Kazakhstan. Ses racines remontent à la période faste de la Route de la Soie. Centre financier du pays, Almaty est une cité dynamique et verte. « Lovée au creux des montagnes, indique notre reporter Galina Polonskaya, cette ville-jardin attire de nombreux voyageurs du monde entier. »

Dennis Keen connaît chaque recoin d’Almaty : cet Américain en est tombé amoureux lors d’un séjour quand il était étudiant. Il a quitté sa Californie pour venir s’installer sur place et propose des visites guidées uniques dans la ville. Il commence par nous emmener voir un bâtiment appelé Voznesensky Sobor ou Cathédrale de l’Ascension. « C’est vraiment le joyau de la couronne d’Almaty : elle est construite en bois d‘épicéa de Schrenk des montagnes environnantes ; précise-t-il. Elle a été tellement bien conçue qu’aujourd’hui, 111 ans après sa construction, sa structure est encore en excellent état affirme-t-il avant d’ajouter : Je connais l’architecte qui a travaillé sur sa reconstruction et quand ils ont enlevé les couches de revêtement, ils ont vu en dessous que la structure était comme neuve. »

[Lire la suite sur Euronews]

Bannière : Edgarpo01 (travail personnel), CC BY-SA 3.0, via Wikimedia Commons.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.