Ban Ki-Moon appelle l’Inde à jouer de nouveau un rôle moteur en matière de désarmement nucléaire

En visite de 3 jours en Inde, le Secrétaire général de l’ONU, Ban Ki-Moon, a déclaré lundi 12 janvier 2015, lors d’un discours devant le Conseil indien pour les Affaires internationales (Indian Council for World Affairs), à New Delhi, que « l’Asie du Sud est confrontée à la grave menace des armes nucléaires. Tout ajout aux arsenaux nucléaires augmente le risque d’un cauchemar nucléaire ».

Ban Ki-Moon s’est dit « troublé par l’absence de désarmement au niveau mondial », soulignant que « des États nucléaires ont annoncé l’arrêt de leur production de matériaux nucléaires à des fins militaires, mais dans certaines régions, dont celle-ci, les stocks augmentent. Des États nucléaires ont proclamé des moratoires sur les essais nucléaires, mais d’autres États nucléaires, notamment en Asie du Sud, n’ont pas signé le Traité sur l’interdiction complète des essais nucléaires ». Il a appelé l’Inde « à jouer de nouveau un rôle moteur en matière de désarmement nucléaire ». Ajoutant : « Aujourd’hui, l’Inde a une responsabilité solennelle d’aider l’Asie du Sud à cesser le développement des arsenaux nucléaires », soulignant « l’urgence » en une période « d’extrémisme violent et de radicalisation en hausse ». Ban Ki-Moon a aussi rencontré le Prix Nobel de la Paix 2014, Kailash Satyarthi, avec qui il a discuté comment mettre fin à l’esclavage des enfants à travers le monde.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.