Les fonctionnaires qui ne sont pas natifs du Tibet doivent apprendre le tibétain

Les fonctionnaires qui ne sont pas natifs de la région autonome du Tibet doivent apprendre le tibétain. Un programme d’enseignement de cette langue a donc été lancé lundi 12 janvier 2015 dans l’ensemble des 7 villes de niveau de préfecture au Tibet, qui a adopté une politique bilingue depuis 1987. Une loi faisant du tibétain et du mandarin les langues officielles de la région du Tibet a été approuvée à la même date par le parlement régional. Au cours des 20 dernières années, environ 6 00 fonctionnaires et employés techniques des autres provinces et municipalités ont été envoyés au Tibet pour aider à développer cette région du sud-ouest de la Chine pour une mission d’une durée de 3 ans minimum.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.