Catastrophe en vue en Corée du Nord ?

Le mont Paektu en 2013

L’inquiétude grandit dans la péninsule coréenne, non pas à cause de l’arme nucléaire, mais parce que la nature fait peser une menace sur toute la région.

En effet, le mont Paektu, qui est un énorme volcan situé à la frontière entre la Corée du Nord et la Chine, soulève des  inquiétudes. Sa dernière éruption, il y a un millénaire, était l’une des plus importantes qu’ait connues l’humanité. Or, des signes récents indiquent que le monstre pourrait être en train de se réveiller.

Un réveil qui pourrait avoir des conséquences catastrophiques. Ce volcan haut de 2 740 mètres occupe une place majeure au sein de la mythologie et de l’imaginaire coréen. C’est sur ses flancs que le premier Coréen aurait vu le jour.

La propagande nord-coréenne s’est d’ailleurs approprié ce capital symbolique : c’est sur le Paektu que serait né son ancien dirigeant Kim Jong-Il. Le « Mont sacré de la révolution » est omniprésent sur les images et les affiches de propagande. Chaque Nord-Coréen doit au moins une fois y venir en pèlerinage, et les enfants chantent des chansons à sa gloire.

Le problème, c’est que de 2002 à 2005, la montagne doublement sacrée a connu une série de secousses inhabituelles et très inquiétantes. Cela a obligé le régime à faire quelque chose qu’il répugne : demander de l’aide à l’extérieur.

[Lire la suite sur francetvinfo]

Voir aussi :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.