Contre le viol, des femmes patrouillent

Nirbhaya Mobile

L’Inde défraie régulièrement la chronique pour les affaires de viols à répétitions. On pourrait dire que les crimes sexuels sont la marque de ce pays où la naissance d’une fille est toujours considérée comme un malheur.

Pourtant, des actions de sensibilisation se font jour et des groupes comme cette patrouille de police se chargent de protéger les femmes.

À Bhopal, la patrouille de police Nirbhaya composée « de femmes, pour les femmes et par les femmes » prend en flagrant délit les auteurs de harcèlement, traque les voyous, mais également l’absentéisme des élèves. Elle ne répugne pas aussi à jouer la police des mœurs. Au grand dam de la population.

Créée en décembre 2013, « La Nirbhaya Mobile » est une unité de police unique en Inde. Elle travaille dans les rues de Bhopal et principalement aux abords des collèges et des sites touristiques.

Insensiblement, la mission de cette unité a changé. Initialement recrutées pour traquer les auteurs de viol et de harcèlement, les femmes-flics qui forment cette unité sont devenues une police des mœurs, interrogeant ici une étudiante trop légèrement vêtue, sermonnant là un couple à scooter. Certaines interpellées, outrées, n’ont pas hésité à contacter la presse pour dénoncer cette « protection » jugée trop inquisitrice.

[Lire la suite sur TV5Monde]

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.