De l’eau hautement contaminée transvasée par erreur dans un bâtiment d’incinération

Tokyo Electric Power (TEPCO), société qui exploite la centrale nucléaire de Fukushima, gravement accidentée lors du séisme du 11 mars 2011 suivi d’un raz-de-marée (tsunami), provoquant une catastrophe sans précédent depuis Tchernobyl en 1986, a indiqué que de l’eau hautement contaminée aurait été introduite par erreur, après l’activation de pompes qui n’auraient pas dû être utilisées, dans des bâtiments de stockage dédiés à l’incinération, non loin des réacteurs. Près de 240 tonnes d’eau contaminée ont été trouvées dans le bâtiment, et « seraient maintenues à l’intérieur du bâtiment » qui « ne dispose d’aucune ouverture entre le sous-sol et l’extérieur », selon TEPCO.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.