Dissolution de l’Association japonaise des anciens combattants

Les membres de l’Association japonaise des anciens combattants, réunis jeudi 3 octobre 2013 à Tokyo, ont décidé, après une cérémonie marquant le 60e anniversaire de sa création, la dissolution de l’organisation en raison de l’âge trop avancé de certains de ses membres, dont la moyenne est de 92 ans, et de diminution du nombre des adhérents à l’association qui est passé de 350 000 à seulement 5 000.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.