Élection présidentielle, le président sortant, Emomali Rakhmon, sûr de remporter le scrutin

Quatre millions d’électeurs étaient appelés aux urnes mercredi 6 novembre 2013 pour élire leur président. Le président sortant, Emomali Rakhmon (61 ans), au pouvoir depuis 1992, est sûr de remporter le scrutin et un quatrième mandat de 7 ans. En 2006, date du dernier scrutin, il avait remporté 80 % des voix, avec une participation frôlant les 90 %. Oïnikhol Bobonazarova (65 ans), avocate et militante des droits de l’homme, première femme à briguer le mandat présidentiel, candidate du parti islamiste modéré, « La renaissance islamique », s’était retirée de la course, n’ayant pu obtenir les signatures nécessaires pour déposer sa candidature. 5 candidats s’opposent au président Emomali Rakhmon, mais selon les observateurs de l’Organisation pour la sécurité et la coopération en Europe (OSCE), dans leur rapport, « il n’y avait pas de campagne visible d’autres candidats », tandis que les médias d’État ont couvert « de manière extensive et positive » les voyages du président à travers le pays.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.