En Inde, l’île inondée

Une jeune fille sur les vestige de son île.

Une superbe exposition se tient actuellement dans le cadre de Photoquai, à Paris. On peut voir les photos de Daesung Lee qui s’est rendu dans le delta du Gange pour photographier les effets du réchauffement climatique.

Né en 1975 à Busan (Corée du Sud), Daesung Lee est diplômé des Beaux-Arts, section photographie, de l’université Chung-Ang de Séoul. Après ses études, il a un temps voyagé à travers le monde avant de se consacrer, à partir de 2007, à la photographie documentaire, style qu’il considère comme le mieux adapté à son engagement social. En 2014, le magazine en ligne Lensculture lui a décerné le prix « Récit en images ». Daesung Lee vit actuellement à Paris, mais travaille principalement à l’étranger. (Sur ce Photoquai)

Jusqu’au 22 novembre 2015, promenade du Quai Branly, face au musée.

Située à l’orée du delta du Gange en Inde, l’île de Ghoramara est menacée par l’élévation du niveau de la mer provoquée par le réchauffement climatique. L’île devrait être entièrement submergée d’ici vingt-cinq ans.

[Voir la suite sur Libération]

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.