Il y a 50 ans : la découverte d’AÏ Khanoum, cité grecque d’Afghanistan

Aï Khanoum ou Ay Khanum (littéralement « Dame Lune » en ouzbek) est une cité antique située aujourd’hui dans le Nord-Est de l’Afghanistan, dans la province de Kondoz, près la frontière tadjike. Elle se situe au confluent du fleuve Amou-Daria (anciennement Oxus) et de la rivière Kokcha.

Bactriane et Aï Khanoum

Elle est fondée au IVe siècle av. J.-C. par les Grecs dans le sillage de l’épopée d’Alexandre le Grand dans sa route vers l’Inde. La ville est surnommée l’Alexandrie de l’Oxus par Ptolémée et peut-être appelée plus tard Eucratidia sous le règne du souverain gréco-bactrien Eucratide Ier. (Source : Wikipédia)

Plan du site archéologique de Aï Khanoum

La découverte d’une ville grecque, édifiée par les successeurs d’Alexandre le Grand, au cœur de l’Afghanistan, Aï Khanoum, a bouleversé nos connaissances sur l’hellénisme oriental. Paul Bernard, y a consacré quinze années de fouille, exhumé palais, temple et gymnase, mais aussi une des plus belles découvertes de la deuxième moitié du XXe siècle, un texte philosophique d’Aristote — voire de Platon — évoquant « les choses sensibles et les idées »… (Source : France Culture)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.