Le chemin de fer de Rangoun, une clé contre les embouteillages

La ligne ferroviaire qui entoure Rangoun, la capitale économique birmane, est tellement vétuste que les habitants iraient plus vite à pieds. Mais ce vestige de l’époque colonial est au centre des plans de modernisation des transports de la ville encombrée par la circulation automobile.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.