Infos du 17 août 2013

Corée du Nord

  • Le Bureau des Nations Unies pour la coordination des affaires humanitaires (OCHA) en République populaire démocratique de Corée (RPDC, Corée du Nord) a lancé un appel jeudi 15 août 2013 pour une aide urgente de 98 millions de dollars pour répondre aux besoins alimentaires de près de 2,4 millions de personnes en Corée du Nord, en situation d’insécurité alimentaire. Le Coordinateur résident de l’ONU en RPDC, Gulam Isaczai, a indiqué que « sans un soutien humanitaire continu, les réalisations des derniers 10 ans dans l’amélioration de la sécurité alimentaire, de la santé et la nutrition des personnes les plus vulnérables, dont les enfants, les femmes enceintes ou allaitantes, et des personnes âgées, risquent d’être rapidement érodées ». Le faible rendement agricole reste le principal défi pour la production alimentaire dans le pays. En 2012-13, le déficit céréalier était de près de 507 000 tonnes. Près de 16 millions de personnes sont actuellement en situation d’insécurité alimentaire et donc très vulnérables aux risques de production alimentaire insuffisante. 27,9 % des enfants âgés de moins de cinq ans souffrent de retards de croissance à cause de la malnutrition et 4 % de malnutrition aiguë, selon l’enquête nationale de la nutrition de 2012.

Iran

  • Ali-Akbar Salehi, ancien ministre des Affaires étrangères, a été nommé vendredi 16 août 2013 au poste de directeur de l’Organisation de l’énergie atomique de l’Iran (OEAI, en anglais : AEOI, Atomic Energy Organization of Iran), poste qu’il a déjà occupé entre 2009 et 2010. Il succède à Fereydoon Abbasi. Ali-Akbar Salehi a souligné que « les activités de l’OEAI sont complètement pacifiques et sont conformes aux intérêts de la nation iranienne », expliquant que « la principale mission de l’OEAI visera à construire des usines nucléaires commerciales en vue de produire de l’électricité et de construire des réacteurs de recherche pour produire des médicaments radioactifs ».
  • Le parlement a approuvé jeudi 15 août 2013, après 4 jours de débat, 15 des 18 ministres proposés par le nouveau président Hassan Rohani. Les candidats pour les ministères de l’Éducation nationale, de la Science, de la Recherche et la Technologie, proches des réformateurs, et celui du Sport et de la Jeunesse, n’ont pas obtenu la confiance du Parlement.

Japon/Israël

  • Israël a annoncé vendredi 16 août 2013 avoir suspendu de ses fonctions son ambassadeur à Tokyo, Daniel Seaman, pour « un commentaire inacceptable » et qui « ne représente pas la position officielle de l’État hébreu. Daniel Seaman, directeur général sortant du ministère de la Diplomatie publique et des Affaires de la Diaspora, avait écrit sur sa page Facebook, 2 jours avant les commémorations du 68e anniversaire du bombardement atomique américain sur Hiroshima, le 6 août 2013, « qu’il en a marre des Japonais, des groupes pour les « droits de l’homme » et la « paix » qui organisent chaque année des cérémonies de victimisation en mémoire des morts au moment des bombardements atomiques », ajoutant que les bombardements sur Hiroshima, puis Nagasaki, « étaient la conséquence de l’agression japonaise ». L’ambassadeur d’Israël à Tokyo a également suggéré aux Japonais de « commémorer les victimes » de ce qu’il appelle « l’agression et le génocide impériaux du Japon », citant les Chinois, les Coréens et les ressortissants d’autres nations d’Asie. L’ambassade japonaise en Israël avait vivement protesté auprès du ministère israélien des Affaires étrangères. L’ambassade d’Israël à Tokyo a présenté ses excuses vendredi 16 août 2013, indiquant dans un communiqué que « ce commentaire est inacceptable et ne représente pas la position officielle de l’État hébreu ». Le 6 août 1945, le bombardier américain Enola Gay avait largué la première bombe atomique de l’Histoire sur Hiroshima, faisant 140 000 victimes immédiatement et des milliers d’autres dans les mois et les années suivant le largage de la bombe. Le bombardement d’Hiroshima avait été suivi par celui de Nagasaki le 9 août, qui avait fait plus de 70 000 morts.

Pakistan

  • Plusieurs centaines de personnes ont manifesté vendredi 16 août 2013 dans les grandes villes du Pakistan pour dénoncer la répression sanglante menée par l’armée en Égypte contre les manifestants qui soutiennent le président renversé Mohamed Morsi.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.