Inhumation du général Vo Nguyen Giap, père du Viêt Nam indépendant

Des centaines de milliers de Vietnamiens ont rendu un dernier hommage dimanche 13 octobre 2013, à Hanoï, la capitale du Viêt Nam, au général Vo Nguyen Giap, dernier dirigeant communiste du Viêt Nam, héros militaire de l’indépendance vietnamienne, décédé le 4 octobre 2013 à l’âge de 102 ans. Le général Vo Nguyen Giap a été inhumé dimanche 13 octobre 2013 à Vung Chua, dans sa province natale de Quang Binh, en présence des plus hauts dirigeants vietnamiens, dont le président Truong Tan Sang, Le Hong Anh, membre du Bureau politique et permanent du secrétariat du Parti communiste vietnamien, le vice-premier ministre Nguyen Xuan Phuc, le vice-président de l’Assemblée nationale Uong Chu Luu, le ministre de la Défense Phung Quang Thanh. En 1952, le général Vo Nguyen Giap avait infligé une cuisante défaite aux troupes colonisatrices françaises à Diên Biên Phu. Il avait également mené la bataille contre les Américains et leurs alliés pendant la guerre du Viêt Nam jsuqu’à la prise de Saïgon, le 30 avril 1975. Écarté progressivement du pouvoir à partir de 1975, suite à un conflit avec le secrétaire général du Parti communiste, Le Duan, Vo Nguyen Giap, a été évincé du comité central du Parti communiste en 1991.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.