La Chine réaffirme son opposition à l’accueil du Dalaï-Lama par tout pays étranger

Dans un communiqué publié vendredi 6 février 2015, le ministère des Affaires étrangères a une nouvelle fois réaffirmé son opposition à l’accueil du Dalaï-Lama, chef spirituel des Tibétains, par tout pays étranger, et dénoncé « l’ingérence dans les affaires intérieures de la Chine ». Le ministère chinois a souligné que « le dalaï-lama recherche le soutien de l’étranger pour réaliser ses ambitions politiques, ce qu’il ne réussira jamais », ajoutant : « Le dalaï-lama est un exilé politique qui s’engage depuis longtemps dans des activités séparatistes, sous couvert de religion ».

Rappelons que le président Barack Obama a rencontré le Dalaï-Lama, à Washington, mercredi 5 février 2014, lors d’un « petit déjeuner national de prière », qui a lieu chaque année, et lui a rendu hommage au Dalaï-Lama, « un exemple puissant de ce que la compassion signifie, il est une source d’inspiration qui nous encourage à parler en faveur de la liberté et de la dignité de tous les êtres humains ».

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.